• Chinese
  • Arabic
  • Somali
  • Russian
  • Iran
  • Vietnam
  • Italian
  • Spanish

Mettre sur pied un programme de Surveillance de quartier

Qu’est-ce qu’un programme de Surveillance de quartier?

Un programme de Surveillance de quartier est un programme de prévention du crime qui permet aux citoyens de contribuer à dissuader les criminels et à prévenir le crime en gardant l’œil ouvert pour leurs voisins et en surveillant leurs biens.

Comment le programme fonctionne-t-il?

Le fonctionnement d’un programme de Surveillance de quartier est simple : si vous connaissez vos voisins, vous serez mieux en mesure de reconnaître une personne ou une activité suspecte. Les programmes de Surveillance de quartier sont mis sur pied en association avec le Service de police d’Ottawa. Leur coordination est assurée par votre centre de police communautaire (CPC), soit l’unité du Service de police d’Ottawa qui réalise les programmes de prévention du crime et agit comme centre de résolution des problèmes dans un voisinage. Pour connaître l’emplacement de votre CPC, consultez le site Web du Service de police d’Ottawa.

Un programme de Surveillance de quartier N’EST PAS pour les fouineurs ou les justiciers. Il ne demande pas beaucoup de temps, ne comporte pas beaucoup d’obligations et les services qu’il offre sont gratuits.

Avantages d’un programme de Surveillance de quartier

Le fait de participer à un programme de Surveillance de quartier vous apprend :

  • Comment rendre votre maison moins invitante pour les voleurs
  • Comment marquer vos objets précieux afin qu’il soit possible de les recouvrer en cas de vol
  • Comment déceler les activités suspectes dans votre voisinage
  • Comment réagir de façon appropriée aux menaces potentielles

Comment participer à un programme de Surveillance de quartier

Étape 1 : Parlez à vos voisins

Si vous pensez que votre voisinage aurait besoin d’un programme de Surveillance de quartier, parlez-en à quelques-uns de vos voisins afin de savoir s’ils ont les mêmes préoccupations que vous au sujet des problèmes du voisinage. Si vous et vos voisins êtes d’accord, formez une équipe capable de faire la promotion du programme de Surveillance de quartier dans l’ensemble du voisinage, ce qui vous permettra de juger de l’intérêt des gens. Ne vous en faites pas si certaines personnes ne se montrent pas intéressées. Il est rare que tous les gens participent à un tel programme.

En général, le secteur couvert par votre programme de Surveillance de quartier devrait correspondre à une communauté, comme une rue, un quadrilatère ou un immeuble d’habitation, c’est-à-dire un secteur dont les limites sont raisonnables. Même si chaque programme de Surveillance de quartier est unique, de façon générale, les personnes qui ont à faire des appels téléphoniques ou qui doivent aller cogner aux portes ne devraient pas être responsables de plus de 10 ménages.

Étape 2 : Organisez une réunion publique

L’étape suivante consiste à organiser une réunion publique avec l’aide de votre centre de police communautaire. Voici quelques conseils à cet effet :

  • Demandez à un policier de venir à votre réunion pour y présenter un exposé sur le programme de Surveillance de quartier.
  • Annoncez la réunion au moyen d’affiches, en parlant avec vos voisins ou en leur envoyant des courriels. La réunion doit être bien annoncée pour favoriser la participation du plus grand nombre et assurer un bon départ au programme.
  • Invitez votre conseiller municipal à participer à la réunion afin d’appuyer votre programme.

Étape 3 : Commencez votre surveillance!

Lors de votre première réunion, vous devriez :

  • cerner le problème de criminalité et les problèmes de sécurité les plus urgents dans votre voisinage;
  • élaborer un plan pour régler ces problèmes;
  • obtenir l’approbation et la collaboration de tous les participants en ce qui a trait au plan établi.

Une fois que votre programme de Surveillance de quartier aura été mis sur pied, vous devriez aussi commencer à assister à des réunions régulières en compagnie des autres coordonnateurs locaux et des agents de police communautaire. Vous y profiterez d’exposés présentés par des spécialistes de la prévention du crime, et vous aurez l’occasion de poser des questions et d’échanger des idées avec des coordonnateurs plus expérimentés.

Pour en savoir plus sur les rôles et responsabilités des coordonnateurs, des responsables de quartier et des membres du programme de Surveillance de quartier, visitez le site Web du Service de police d’Ottawa.

Votre centre de police communautaire vous fournira des brochures de présentation du programme et des autocollants pour fenêtres, de même qu’il vous donnera accès gratuitement à des photocopieurs pour la reproduction de vos annonces. Vous pourrez consulter les agents de quartier, qui sont bien informés des incidents locaux et qui ont accès à de la documentation et à des brochures portant sur un large éventail de sujets liés à la sécurité publique et à la prévention du crime. Certains centres de police communautaire peuvent aussi compter sur des bénévoles ayant l’expérience de la surveillance de quartier et pouvant fournir des conseils utiles.

Le Service de police d’Ottawa a un excellent guide pratique intitulé La création et la survie d'un groupe de Surveillance de quartier. Ce guide renferme des renseignements détaillés sur la façon de mettre sur pied un groupe de Surveillance de quartier, sur les rôles et responsabilités de chacun, et sur la façon de collaborer avec la police.

Vous trouverez de nombreuses ressources sur la surveillance de quartier dans le site web du Service de police d’Ottawa, y compris les fiches d’inscription Apprenez à connaître vos voisins.

Vous y trouverez aussi des conseils pratiques relatifs à la sécurité qui vous aideront à déceler les comportements douteux et à assurer la sécurité de votre demeure pendant votre absence.

Étape 4 : Assurer la poursuite du programme

La plupart des programmes de Surveillance de quartier sont formés dans le but de résoudre un problème de criminalité précis. L’intérêt pour un tel programme peut diminuer une fois que le problème a été éliminé. Avec le temps et à mesure que les membres du programme de Surveillance de quartier commencent à négliger leurs obligations ou à aller s’installer ailleurs, le problème risque de revenir. Voilà pourquoi il est important d’assurer la poursuite des activités.

Une fois qu’un programme de Surveillance de quartier est établi, il ne faut pas beaucoup d’effort pour le maintenir. Le Service de police d’Ottawa offre un appareil de composition automatique ou un service d’envoi de courriels que vous pouvez utiliser de temps à autre (tous les deux ou trois mois, par exemple) afin de communiquer le nombre de crimes qui ont été signalés. Un bulletin ou des courriels réguliers peuvent servir à rappeler aux membres les meilleurs moyens de prévenir la criminalité.