• Chinese
  • Arabic
  • Somali
  • Russian
  • Iran
  • Vietnam
  • Italian
  • Spanish

Mobiliser les jeunes

Faire participer les jeunes de votre communauté

Les jeunes occupent une place très importante au sein de nos communautés. Leur participation aux événements et activités du voisinage peut apporter beaucoup à l’ensemble de la population de votre secteur. Pour inciter les jeunes à participer à la vie de votre communauté, il est important de leur offrir des possibilités qui les intéresseront.

Les jeunes gens peuvent faire une grande différence

Tout le monde bénéficie de la participation des jeunes aux activités communautaires. Les jeunes ont ainsi la chance de développer des compétences, des connaissances et d’acquérir de l’expérience. Leur participation leur apporte aussi beaucoup. Les jeunes :

  • développent leur confiance en soi;
  • apprennent à travailler avec les autres, c’est-à-dire avec d’autres jeunes autant que des adultes;
  • apprennent à se glisser peu à peu dans des rôles qui font appel à leur leadership;
  • développent un sens du bénévolat et de la participation civique.

Les jeunes ont beaucoup à apporter à vos activités communautaires : ils sont créatifs et ils ont de grandes connaissances technologiques. Ils peuvent apporter de nouvelles perspectives, une nouvelle énergie et de nouvelles compétences qui vous aideront à joindre un auditoire plus vaste et à mobiliser d’autres jeunes pour mener à bien vos événements et activités.

Comment inciter les jeunes à s’impliquer

  • Demandez-leur de participer. Invitez-les à vous aider à organiser une activité que vous prévoyez tenir dans votre voisinage ou à participer à la préparation d’une nouvelle activité.
  • Donnez-leur la chance de participer au processus décisionnel. Encouragez-les à jouer un rôle actif au sein des comités chargés d’organiser des événements ou des activités. 
  • Favorisez la diversité. Faites participer des jeunes qui seraient peut-être autrement exclus en raison d’un handicap ou d’obstacles linguistiques.
  • Mettez l’accent sur leurs forces. Identifiez les activités et les tâches qui misent sur les nombreuses forces des jeunes. Ils peuvent planifier ou assurer l’animation d’un événement, concevoir une page communautaire dans les médias sociaux, ou encore développer des idées afin de favoriser l’engagement des jeunes.
  • Passez le mot. Encouragez d’autres adultes à inviter les jeunes à participer ou à intervenir dans les décisions touchant à leurs programmes ou activités.
  • Tenez compte de leurs autres engagements. Dans la mesure du possible, prévoyez vos réunions en fonction des horaires des jeunes.

L’organisme Imagine Canada a préparé un guide utile pour favoriser l’engagement des jeunes au sein de leur communauté. Le livret intitulé Attirer et retenir les jeunes bénévoles - Créer une culture de la gouvernance qui valorise et stimule les jeunes, offre d’excellentes stratégies pour encourager les jeunes à s’impliquer auprès d’associations communautaires.

Activités récréatives pour les jeunes

Offrir différentes activités récréatives aux jeunes est une façon importante de les garder impliqués dans leur communauté et de leur permettre d’acquérir de nouvelles compétences et de se découvrir de nouveaux intérêts. Voici comment y arriver :

  • Impliquez les jeunes dans les projets récréatifs réalisés dans le voisinage.
  • Encouragez-les à concevoir leurs propres projets et activités.
  • Dirigez-les vers les programmes et services conçus expressément pour eux.

Le site Web des Parcs et Loisirs de la Ville d’Ottawa offre de l’information sur les programmes qui s’adressent aux jeunes. Vous pouvez également consulter et télécharger le Guide des loisirs de la Ville.

La Zone jeunesse de la Ville d’Ottawa est aussi une ressource précieuse pour les jeunes. On y trouve de l’information sur une foule de sujets, dont les suivants :

  • Arts, culture, sports et autres activités récréatives pour les jeunes
  • Autres organismes offrant des programmes aux jeunes partout dans la ville
  • Occasions de bénévolat pour les jeunes
  • Entreprenariat jeunesse
  • Emplois d’été
  • Autres sujets se rapportant aux jeunes

Ressources

Les organismes suivants offrent de l’information sur les activités et programmes récréatifs qui s’adressent aux jeunes :

Pour obtenir des conseils sur la façon de travailler avec les jeunes et de les amener à s’impliquer dans vos projets, consultez Le Kit (The Kit, offert en anglais seulement), publié par le Bureau des services à la jeunesse d’Ottawa. Ce document présente les points de vue des jeunes sur les programmes et services qui leur sont offerts. Bien qu’il mette l’accent sur le travail et les programmes officiels, l’information qu’il renferme offre une perspective précieuse sur la façon dont les jeunes souhaitent être traités et sur leur engagement communautaire.

Pour obtenir de l’information pratique et stratégique sur l’implication des jeunes, examinez la boîte à outils sur l'engagement des jeunes (Youth Engagement Tool Kit, offert en anglais seulement) préparée par la municipalité régionale de Halifax.

Rapprocher les jeunes des aînés

Les jeunes peuvent apprendre énormément en travaillant avec des aînés; en retour, ils peuvent offrir beaucoup aux personnes âgées. Trouvez des occasions de rapprocher les jeunes des aînés. En faisant du bénévolat, les jeunes vivent des expériences gratifiantes et peuvent cumuler leur temps vers la réalisation des 40 heures de travail bénévole exigées pour l’obtention de leur diplôme d’études secondaires.

Prévoyez des occasions de jumelage ou mettez les jeunes en contact avec des centres pour aînés ou des maisons de retraite. Voici quelques idées d’activités que les jeunes peuvent faire avec des aînés :

  • Visites : Beaucoup d’aînés se sentent seuls, car ils n’ont pas de famille ou ne peuvent les fréquenter; les visites régulières de jeunes leur procurent beaucoup de plaisir, et les jeunes ont l’occasion de faire du bénévolat important.
  • Causeries : Les jeunes peuvent avoir un effet vivifiant sur les aînés. Ils leur racontent des histoires et les font rire. En échange, les aînés peuvent leur parler de leurs expériences et leur transmettre de précieuses leçons de vie.
  • Activités : Les jeunes peuvent animer un groupe d’artisanat pour les aînés, diriger des activités, faire des casse-têtes ou bavarder des actualités. Ils peuvent jouer à des jeux de société, jouer aux cartes ou même leur apprendre à utiliser l’ordinateur.
  • Divertissement : Beaucoup de centres et de maisons de retraite pour aînés font régulièrement venir des artistes pour divertir leur clientèle. Demandez aux jeunes d’organiser un concours de talent, de faire de la musique et de chanter, ou de raconter des histoires.
  • Jumelage : Certaines communautés ont un programme de jumelage jeune-aîné du type « Adopte un grand-parent ». De tels programmes permettent aux jeunes de forger des liens avec un aîné. Certains jeunes n’ont pas de grands-parents ou les voient rarement en raison de la distance qui les sépare d’eux. Ces programmes peuvent avoir un effet très significatif sur eux, autant que sur les aînés qui y prennent part.

Rapprocher les adolescents des parents de jeunes enfants

Les préadolescents et les adolescents sont parfois en conflit avec les parents de jeunes enfants. Ils partagent les mêmes espaces publics, comme les parcs, les rues et les terrains de sport, mais l’usage qu’ils font de ces espaces – jumelé aux idées fausses qu’on se fait de part et d’autre – place souvent les deux groupes en situation de conflit. La plupart du temps, cette défiance vient du fait que les deux groupes n’ont pas pris le temps de se familiariser l’un avec l’autre et avec leurs besoins respectifs.

La meilleure façon de résoudre ce problème consiste à y aller directement en donnant aux parents de jeunes enfants l’occasion de se mêler aux jeunes du voisinage. Voici quelques idées pour rapprocher les adolescents des jeunes parents :

  • Demandez-leur de diriger des activités : Demandez à des adolescents du voisinage de diriger, durant la fin de semaine, une clinique de vélo pour jeunes enfants, des ateliers de bricolage, des cours de danse ou des séances de découverte musicale. Les adolescents auront la chance d’apprendre à connaître les jeunes enfants tout en leur apportant quelque chose de positif.
  • Demandez-leur de diriger des activités sportives : Encouragez les adolescents à coordonner bénévolement des activités sportives ou à offrir leurs services d’entraîneurs bénévoles. Ils peuvent diriger des programmes de soccer pour les enfants dans le parc de quartier, leur enseigner à patiner sur la patinoire extérieure de votre quartier, l’hiver, ou coordonner des activités de gymnastique pour les petits à l’école du coin, la fin de semaine.
  • Demandez-leur de siéger à différents comités : Si vous planifiez un événement spécial, comme une fête de quartier, un carnaval ou une journée de la famille, demandez aux adolescents de se joindre à votre comité organisateur. Ils acquerront une excellente expérience, et vous aurez ainsi la chance d’apprendre à mieux vous connaître les uns les autres.
  • Encouragez-les à suivre un cours de gardiennage : Le gardiennage est une excellente façon de rapprocher les adolescents et les parents de jeunes enfants à travers une activité dont les deux parties bénéficient : les adolescents développement des compétences importantes et gagnent de l’argent de poche, et les parents savent qu’ils peuvent compter sur eux. Des cours de gardiennage sont souvent offerts par la Ville d'Ottawa, les écoles, les conseils scolaires, la Croix-Rouge canadienne et l’Ambulance Saint-Jean.
  • Demandez-leur de faire du tutorat auprès de jeunes enfants : Si des jeunes de votre quartier ont de bonnes compétences en lecture, en écriture ou en mathématiques, demandez-leur de mettre leurs connaissances à contribution en faisant du tutorat pour aider les plus jeunes et même leurs pairs avec leurs travaux scolaires.

Mieux les parents connaîtront les adolescents du voisinage, plus il sera facile pour les deux groupes de parler ouvertement lorsque des problèmes surviennent. Connaître et comprendre les points de vue de chacun aideront à ouvrir les voies de communication et à atténuer les frustrations. Chacun sera alors en mesure de discuter des problèmes de façon constructive plutôt que d’alimenter la situation en n’agissant pas.

Contraventions positives

Les contraventions positives sont le fruit d’une solide initiative de développement des relations mise en œuvre dans un grand nombre de collectivités partout en Amérique du Nord afin de renforcer les comportements positifs des jeunes. Les recherches ont montré que plus les jeunes ont des acquis sur le plan du développement, plus ils ont de chances de contribuer positivement à la société, d’être en santé et de réussir dans leurs études. Cela signifie qu’ils seront aussi moins susceptibles de se livrer à des activités criminelles, de consommer des drogues et de l’alcool, et d’avoir des comportements violents.

Les contraventions positives sont des outils qu’utilisent les membres de la collectivité, y compris certains services policiers, pour souligner divers comportements positifs, y compris :

  • le bénévolat;
  • le port du casque de vélo;
  • les gestes bienveillants;
  • la participation à des activités communautaires;
  • la collecte de déchets;
  • le respect des règlements aux traverses d’écoliers;
  • l’aide apportée à d’autres personnes.

Ces contraventions prennent souvent la forme de cartes-cadeaux ou de certificats offerts par des entreprises locales—par exemple, des beignes, des hamburgers, des pointes de pizza, des locations de films offerts gratuitement, ou d’autres incitatifs semblables. Pour mettre en place un programme de contraventions positives dans votre communauté, discutez avec les propriétaires d’entreprises locales afin qu’ils vous fassent don de chèques-cadeaux. Distribuez ces chèques-cadeaux aux propriétaires d’entreprises, aux brigadiers scolaires, aux leaders du programme de Surveillance de quartier et autres membres de la communauté afin qu’ils les remettent aux jeunes lorsqu’ils sont témoins de comportements positifs chez eux.

Subventions pour les idées ingénieuses des jeunes

Centraide offre des subventions du Groupe Action jeunesse afin de permettre aux jeunes de concrétiser leurs projets. Ainsi, des subventions d’au plus 2 500 $ sont accordées à des groupes de jeunes âgés de 13 à 19 ans pour mener des projets qui, selon eux, feront de leur communauté un meilleur endroit où vivre.