• Chinese
  • Arabic
  • Somali
  • Russian
  • Iran
  • Vietnam
  • Italian
  • Spanish

Bruit

Les bruits intenses dans votre quartier peuvent troubler la paix, nuire au sommeil des gens et miner le sentiment de sécurité et de bien-être. La Ville d’Ottawa régit le bruit par l’application du Règlement sur le bruit.

Les situations suivantes constituent des infractions au Règlement sur le bruit :

  • Faire retentir une cloche ou un klaxon, ou encore crier d’une façon qui dérange les autres.
  • Faire fonctionner de l’équipement comme un climatiseur, une pompe à chaleur, un compresseur, un système d’échappement ou tout autre appareil qui produit plus de 50 décibels au point de réception.
  • Faire fonctionner des véhicules de chantier ou de la machinerie lourde entre 22 h et 7 h (9 h le dimanche et les jours fériés).
  • Effectuer des livraisons au moyen d’un véhicule motorisé très bruyant entre 23 h et 7 h.
  • Causer du bruit au moyen d’un véhicule en le faisant fonctionner au ralenti pendant une durée supérieure à cinq minutes, en faisant monter le régime du moteur ou crisser les pneus, ou encore en faisant fonctionner le véhicule sans silencieux.
  • Utiliser des appareils comme la scie à chaîne, la tondeuse, la souffleuse à feuilles ou tout autre outil bruyant entre 21 h et 7 h (9 h le samedi, le dimanche et les jours fériés).
  • Faire fonctionner de l’équipement de compactage de déchets ou de l'équipement de chargement en vrac de déchets solides entre 23 h et 7 h (9 h le dimanche et les jours fériés).
  • Jouer d’un instrument de musique, écouter la radio ou de la musique sur une chaîne stéréo ou regarder la télévision à un volume élevé entre 23 h et 7 h (9 h le samedi et midi le dimanche et les jours fériés).

Pour obtenir plus d’information que le Règlement sur le bruit, consultez le site Web de la Ville d’Ottawa.

Pour signaler une infraction au Règlement sur le bruit au moment où celle-ci est commise, appelez le service 3-1-1.

Atténuer le bruit causé par des voisins

Si vos voisins sont bruyants, envisagez les démarches suivantes (tirées du site Web de la SCHL) :

  • Apprenez à connaître vos voisins. Entretenir des contacts avec eux peut mener à une solution en matière d’isolement acoustique.
  • Soyez raisonnable et calme en leur parlant du bruit. Il y a fort à parier que la raison donnera lieu à une solution viable.
  • Parlez-en avec les autres voisins et envisagez d’adopter une stratégie collective. Demandez aux autres qui sont également ennuyés par ce problème de bruit d’en discuter avec le voisin en cause.
  • Même s’ils sont habitués au bruit que font leurs enfants, les voisins doivent savoir que certains occupants n’ayant pas d’enfants peuvent être irrités par le bruit. Par ailleurs, tous les voisins doivent comprendre que les enfants ont le droit d’habiter là et de se comporter comme des enfants.
  • Les voisins qui organisent une réception seraient bien avisés d’indiquer aux autres occupants à quel moment elle aura lieu et même d’envisager de les convier s’il s’agit d’une réception libre.
  • Livrez-vous aux activités bruyantes à des heures raisonnables. Passer l’aspirateur, déplacer des meubles lourds, faire des réparations ou des retouches produisent du bruit qui peut se propager aux autres appartements. Limitez ces activités aux heures du jour ou agissez conformément au bail ou à l’entente de copropriété.

Lorsque vous traitez avec un voisin bruyant, ayez toujours à l’esprit votre sécurité personnelle. Si votre voisin est en état d’ébriété ou qu’il a consommé de l’alcool, ce n’est pas le moment d’essayer de régler le problème. Ce genre de situation peut dégénérer rapidement et devenir incontrôlable.

La SCHL vous propose quelques stratégies pour atténuer le bruit provenant de votre demeure et de celle de vos voisins :

  • Il vaut mieux éloigner la chaîne stéréo et les appareils audio des murs communs.
  • Les bruits de pas peuvent être une cause d’agacement dans les appartements, en particulier ceux qui présentent des planchers durs. Évitez de porter des chaussures à talons hauts ou des chaussures à semelles dures.
  • Échapper des objets ou traîner sa chaise sur un revêtement de sol dur émet des bruits d’impact dans les logements voisins. Ayez recours à de la moquette ou à des carpettes là où des objets risquent d’être échappés, ou à des coussinets de feutre sous les pattes des chaises et de la table.
  • Déposez les objets, par exemple les chaussures, sur le plancher plutôt que de les laisser tomber.
  • Écoutez la musique et la télévision à un volume raisonnable, et soyez réceptifs aux commentaires de vos voisins, surtout s’ils ont des besoins particuliers.