• Chinese
  • Arabic
  • Somali
  • Russian
  • Iran
  • Vietnam
  • Italian
  • Spanish

Problèmes permanents liés à une propriété

Les membres de la communauté sont souvent les yeux et les oreilles de la police, en particulier en ce qui concerne une propriété qui pose problème. Si, dans votre voisinage, vous remarquez des activités douteuses pouvant être criminelles, appelez la police. Pour signaler de telles activités tout en gardant l’anonymat, communiquez avec le programme Échec au crime, au 613‑233‑8477.

Vous devez faire preuve de bon sens et prendre les mesures de sécurité nécessaires s’il y a une propriété qui pose problème dans votre voisinage. Il n’est alors pas recommandé de vous approcher de la propriété ou de vous y introduire, étant donné que vous ne savez pas qui y vit ou s’il y a des chiens de garde. Vous pourriez vous retrouver dans une situation très dangereuse. Mieux vaut appeler la police pour lui signaler le cas.

Comment reconnaître une maison servant au commerce de la drogue

C’est souvent dans des maisons que se fait le commerce de la drogue. De nombreux permettent de déterminer si une maison sert à ce commerce, dont les suivants :

  • Les occupants ont l’air paranoïaques ou sont froids ou très réservés.
  • Les stores sont toujours fermés
  • On trouve un nombre anormalement élevé de dispositifs de sécurité autour de la maison.
  • Il semble y avoir des personnes qui montent la garde.
  • De nombreuses personnes en véhicule, à bicyclette ou à pied y font de courtes visites.
  • Les visites ont souvent lieu à des heures étranges, comme au milieu de la nuit.
  • Les visiteurs apportent souvent des effets personnels qu’ils ne rapportent pas avec eux en quittant les lieux.
  • De l’argent ou de petits paquets sont échangés.
  • De nombreux vols sont commis dans le secteur.
  • On trouve à cet endroit ou près de celui-ci des accessoires comme de très petits sacs en plastique de type Ziploc®, de petits morceaux de cellophane en paquets ou entortillés, de petits morceaux de ballons gonflables, des aiguilles hypodermiques, des capuchons d’aiguilles hypodermiques, de petites fioles ou des pipes de verre.

Dangers des maisons servant à la culture de la marijuana

En plus d’attirer des criminels dans le voisinage, les maisons servant à la culture de la marijuana présentent des problèmes structurels, des risques d’incendie et une détérioration de la qualité de l’air. Voici certaines réalités qui se rattachent à ces maisons :

  • Comme il faut beaucoup d’électricité pour cultiver la marijuana, des trous sont souvent percés dans les fondations pour permettre aux occupants de voler de l’électricité.
  • Les fils électriques sont souvent à découvert, ce qui présente des risques d’incendie.
  • L’humidité excessive provenant de l’eau et de la chaleur requise pour la culture peut entraîner la formation de moisissures et la pourriture des cadres de fenêtres et de portes, ce qui cause parfois de graves dommages structurels.
  • L’utilisation de produits chimiques et d’engrais peut détériorer la qualité de l’air.

Étant donné qu’il s’agira de problèmes dangereux pour le prochain locataire ou propriétaire, il est important de signaler l’existence d’une maison servant à la culture de la marijuana.

Vous trouverez un complément d’information sur les dommages causés aux maisons ayant servi à la culture de la marijuana sur le site Web du Service de police d'Ottawa.

Comment reconnaître les maisons servant à la culture de la marijuana

  • Souvent, les maisons servant à la culture de la marijuana n’ont pas l’air d’être habitées, parce que personne n’y vit.
  • Les fenêtres peuvent être recouvertes, et une humidité excessive peut s’y accumuler. Il arrive qu’une forte odeur de terre et de pourriture se dégage de ces maisons.
  • Les résidents du voisinage peuvent remarquer des variations de tension, étant donné qu’il y a généralement vol d’électricité pour assurer la culture de la marijuana.
  • De nombreuses personnes vont et viennent à des heures étranges.

Si vous remarquez un ou plusieurs de ces signes, signalez la propriété à la police en composant le 613-236-1222, poste 7300, ou communiquez, tout en gardant l’anonymat, avec le programme Échec au crime, au 613-233-TIPS (8477) ou au 1‑800‑222‑8477.

Vous trouverez un complément d’information sur la façon de reconnaître une maison servant à la culture de la marijuana sur le site Web du CBC (en anglais seulement).

Prévention du crime Ottawa fournit aussi des conseils en matière de sécurité dans sa publication intitulée La sécurité dans les immeubles locatifs : Guide d’information destiné aux locateurs d’habitations à Ottawa.